top of page

Focus Graphite dépose le rapport technique de l’étude de faisabilité actualisée du projet Lac Knife

Les résultats positionnent Focus Graphite comme un fournisseur nord-américain potentiellement unique de concentrés de graphite naturel en paillettes de haute pureté destinés à être utilisés dans les batteries Li-Ion de haute performance.


Kingston, Ontario, 19 avril 2023 – Focus Graphite Inc. (TSX.V : FMS; OTCQX : FCSMF; FRANKFURT : FKC) (« Focus » ou la « Société ») a annoncé aujourd’hui le dépôt d’un rapport technique conforme à l’instrument national 43-101 (« NI 43-101 ») (le « rapport technique ») à l’appui de la mise à jour de l’étude de faisabilité (MEF) pour le projet de graphite cristallin en paillettes à haute teneur du Lac Knife de la Société, situé près de Fermont, au Québec, sur les Nitassinan (terres ancestrales) de la communauté d’Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam (ITUM).


Le rapport technique a été préparé conformément à la norme NI 43-101 des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, intitulée Standards of Disclosure for Mineral Projects et au formulaire 43-101F1, et peut être consulté sur SEDAR (www.sedar.com) et sur le site Internet de Focus (www.focusgraphite.com).

La MEF a été préparée par DRA Global Limited avec l’aide de divers consultants techniques indépendants.


« L’étude de faisabilité étant maintenant terminée, nous sommes prêts à poursuivre le processus de réduction des risques du projet à court et à moyen terme », a déclaré Marc Roy, président et chef de la direction de Focus. « Ce travail comprend : la consultation d’ITUM, la communauté locale des Premières Nations sur laquelle Nitassinan Lac Knife est situé, ainsi que d’autres communautés et parties prenantes qui pourraient être affectées par le projet ; l’achèvement de l’étude d’impact environnemental et social (EIES) ; et l’orientation du projet à travers le processus formel d’examen environnemental et de délivrance de permis du gouvernement du Québec. »


Roy a ajouté : « En particulier, l’étude de faisabilité ouvre la voie à un autre niveau de financement du projet qui nous permettra d’achever l’EIES et le processus d’examen environnemental par le gouvernement, puis d’avancer le projet Lac Knife à la phase d’ingénierie détaillée. Nous évaluons actuellement diverses options de financement ».


Lire la suite en cliquant ici.

Comments


bottom of page